Archives par mot-clé : présentation

Pixel Art : Monstrhom

Présentation

Monstrhom : formé à partir des mots “monstre” et “homme”. Le mot peut aussi rappeler celui de “maelstrom” dans sa prononciation. Un maelstrom étant un violent tourbillon se formant dans la mer ou dans un fleuve.

Comme son nom l’indique, cette série de réalisation pixelisées, datant de 2012, porte sur la monstruosité inhérente à l’espèce humaine. La religion a pu m’inspirer dans le cas de J’ai aussi une couronne d’épines, dont la figure est volontairement christique, mais c’est surtout le fait d’être née dans un monde menacé par le spectre de la bombe nucléaire qui m’a poussée à réaliser cette série. Atomic Sky représente assez directement le champignon atomique, tandis que He’s here évoque les ombres laissées par la dissipation des corps lors de l’explosion. La réalisation que j’ai finalement choisi de laisser sans titre, mais qui a pu s’intituler un temps Maybe Humans, a été pensé comme une accumulation de corps ensanglantés, poussant des hurlements. C’est une référence au Cri d’Edvard Munch.
Mon but, dans cette série, était de parvenir à suggérer le monstre, la forme monstrueuse, sans directement la représenter. A première vue, ces représentation peuvent donc paraître abstraites mais si l’on s’y attarde ou si on se laisse porter par les titres que j’ai pu donner à ces réalisations, le but est d’y voir surgir des figures humanoïdes mais difformes, inquiétantes, monstrueuses.
C’est en m’inspirant à la fois du travail des Surréalistes et des Expressionnistes que j’ai travaillé à l’élaboration de cette série. Car si tout est fait par ordinateur, ici, j’ai pensé chacune de ces images comme des peintures.

Lors de leur présentation, je fais imprimer mes réalisations de pixels sur papier photo ou sur toile. Ainsi, leur taille peut atteindre plusieurs mètres. C’est pourquoi je les qualifie souvent de “fresques”. Dans la mesure du possible, je tente de photographier ce genre d’exposition de mes travaux mais cela n’a pas encore été possible pour tous.

Cliquez pour agrandir une image.



Cliquez pour agrandir une image.

Bienvenue sur Studinano !

Toute l’année, pensez aux boutiques Studinano !
Vous y trouverez des vêtements, des bijoux, des accessoires et des créations originales pour faire plaisir aux grands, aux petits, à toute la famille et pour toutes les occasions !

Boutique EtsyBoutique RedbubbleBoutique Spreadshirt


Citation :

"Lorsque l'on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ce n'est pas forcément le pot qui est vide." Confucius


Dernières nouveautés et mises à jour :

Egon Schiele, Autoportrait debout avec un gilet au motif paon, Huile sur toile, 1911, Collection Ernest Ploil, Vienne.

18/05/2019
Nouvel article en ligne : Aujourd’hui, pour faire plaisir à mon n’amoureux dont c’est un des artistes préférés, je vous emmène à la découverte de l’artiste autrichien Egon Schiele. Peintre de la petite mort, il fut l’un des amis de Gustav Klimt. Il croisa aussi Paul Klee et bien d’autres. Nous verrons aussi comme son histoire est étrangement liée à celle d’Adolf Hitler et comme sa vie fut aussi courte que tragique.


Nouveau dans la boutique Spreadshirt de Studinano : Un singe en hiver pour vous tenir au chaud même sous la neige. ❄️🐒 https://www.studinano.com/spreadshirt/ T-shirts, pulls, sweats, accessoires divers :)
Nouveau dans la boutique Spreadshirt de Studinano : Un singe en hiver pour vous tenir au chaud même sous la neige. ❄️🐒
https://www.studinano.com/spreadshirt/
T-shirts, pulls, sweats, accessoires divers :)


24/12/2018

Studinano vous souhaite de très joyeuses fêtes de fin d'année !
Studinano vous souhaite de très joyeuses fêtes de fin d’année !

Illustration de Roberto Innocenti pour A Christmas Carol (Un Chant de Noël) de Charles Dickens.

23/12/2018
Nouvel article en ligne : Ohohoh ! 🎅 Voici venu le temps de l’article de Noël, tradition de Studinano depuis ses débuts ! Cette année, je vous emmène à la découverte d’un conte de Noël très connu ; tellement célèbre qu’il est devenu culte quasiment dès sa parution ; un conte de Noël que vous connaissez forcément. Je parle bien sûr de l’indémodable A Christmas Carol (Un Chant de Noël) de Charles Dickens ! C’est parti pour une folle nuit de Noël… Gare aux fantômes !



🎁 Des réductions dans toutes mes boutiques en ce moment ! Vous pouvez retrouver tous les liens sur www.studinano.com mais aussi, encore plus facilement, sur https://linktr.ee/studinanoshou 😊 Je suis présente sur Spreadshirt, Redbubble ou Etsy, ce qui fait plein d'idées pour des cadeaux de Noël originaux et uniques pour tous les goûts et tous les âges 🎅♥️
🎁 Cyber Monday est chez Studinano ! Des réductions dans toutes mes boutiques en ce moment ! Vous pouvez retrouver tous les liens sur www.studinano.com mais aussi, encore plus facilement, sur https://linktr.ee/studinanoshou 😊
Je suis présente sur Spreadshirt, Redbubble ou Etsy, ce qui fait plein d’idées pour des cadeaux de Noël originaux et uniques pour tous les goûts et tous les âges 🎅♥️

Nounours des Gobelins : des Nounours géants et trop mignons ont envahi le quartier des Gobelins, non loin de la Place d'Italie, à Paris.

23/11/2018
Nouvel article en ligne : D’étranges ours en peluche géants semblent avoir envahi le XIIIème arrondissement de Paris… Que se cache-t-il derrière cette mignonne invasion ? Je vous emmène aujourd’hui sur les traces de ceux qu’on surnomme déjà les Nounours des Gobelins ! Vous saurez tout sur cette adorable histoire qui met du baume au cœur à quelques semaines de Noël.


🎁 Des réductions dans toutes mes boutiques en ce moment ! Vous pouvez retrouver tous les liens sur www.studinano.com mais aussi, encore plus facilement, sur https://linktr.ee/studinanoshou 😊 Je suis présente sur Spreadshirt, Redbubble ou Etsy, ce qui fait plein d'idées pour des cadeaux de Noël originaux et uniques pour tous les goûts et tous les âges 🎅♥️
🎁 Des réductions dans toutes mes boutiques en ce moment ! Vous pouvez retrouver tous les liens sur www.studinano.com mais aussi, encore plus facilement, sur https://linktr.ee/studinanoshou 😊
Je suis présente sur Spreadshirt, Redbubble ou Etsy, ce qui fait plein d’idées pour des cadeaux de Noël originaux et uniques pour tous les goûts et tous les âges 🎅♥️

Webmaster à chat : Studinano aime les chats !

19/11/2018
Nouveau : Je suis très heureuse de vous présenter le projet “Webmaster à chat !” Si vous aimez les chats et avez un site web ou un blog, par exemple, cliquez ici pour en savoir plus ! (Vous pouvez aussi aller voir de quoi il s’agit si vous n’êtes ni webmaster, ni blogueur bien sûr ;)).


Pour fêter la réouverture de la boutique Spreadshirt de Studinano, nous vous offrons 15% de réduction sur toute la boutique ! 🎁 C'est l'occasion idéale pour commencer vos achats de Noël ou pour vous faire plaisir ! 🎅♥️ C'est par ici : www.studinano.com/spreadshirt/
Pour fêter la réouverture de la boutique Spreadshirt de Studinano, nous vous offrons 15% de réduction sur toute la boutique ! 🎁
C’est l’occasion idéale pour commencer vos achats de Noël ou pour vous faire plaisir ! 🎅♥️
C’est par ici : www.studinano.com/spreadshirt/

11/11/2018
Nouvel article en ligne : Aujourd’hui, la France célèbre le centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. En ce 11 novembre, je vous emmène à la découverte d’une artiste méconnue qui a participé, à sa manière, au conflit : Anna Coleman Ladd créait des masques pour les Gueules Cassées. En leur rendant un visage, elle leur rendait une dignité, leur humanité et un avenir possible.


Inktober 2018, Jour 9 : Precious

01/11/2018
Nouvel article et nouveaux dessins en ligne : Cette année encore, pour la deuxième fois, j’ai décidé de participer au challenge artistique Inktober. Un dessin par jour pendant trente et un jour dont vous pouvez voir le résultat ici !


 Nouveau dans ma boutique Spreadshirt : Halloween débarque en force ! Et il y en a pour tous les goûts, que vous soyez plutôt citrouille, pâtisson ou potimarron Boutique ici : https://www.studinano.com/spreadshirt/
Nouveau dans ma boutique Spreadshirt : Halloween débarque en force ! Et il y en a pour tous les goûts, que vous soyez plutôt citrouille, pâtisson ou potimarron
Boutique ici : https://www.studinano.com/spreadshirt/

01/10/2018
Cette année encore, je participe à l’Inktober !
Un dessin par jour pendant tout le mois d’octobre, à découvrir sur mes différents réseaux sociaux : Instagram, Twitter ou Facebook, à vous de choisir !
N’hésitez pas à me laisser vos commentaires ;)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Eeeet… Revoilà #Inktober ! Je ne sais pas si je tiendrai tout le mois comme ça (probablement pas) mais j’ai décidé de vous faire un petit dessin en couleurs pour marquer le début de cet #Inktober2018. Thème : #Poisonous (empoisonné/venimeux) . Eeeet … Inktober is here again ! I don’t know if I’ll hold the whole month like this (probably not) but I decided to make you a color drawing to mark the beginning of this Inktober2018. Theme : Poisonous. . . #witch #drawing #sorcière #illustration #draw #sketch #sketching #draw #halloween #wizard #creature #flowers #nature #magic #automne #autumn #leaf #poison #citrouille #pumpkin #pinup #roses #InktoberDay1 #snake #serpent #apple #pomme

Une publication partagée par Studinano ️ (@studinanoshou) le


09/08/2018
Nouvel article en ligne : Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte d’un artiste hors norme et trop largement méconnu du grand public : Zdzisław Beksiński. Cet artiste polonais est le maître absolu des cauchemars. Ses toiles dépeignent un monde sombre où errent des créatures aux corps décharnés. Êtes-vous prêts à en savoir plus sur ce qui se cache vraiment derrière ces magnifiques horreurs ? Suivez le guide !


Si votre visite a été agréable ou, au contraire, si vous avez rencontré des problèmes sur le site, n’hésitez pas à me le faire savoir. Le Livre d’Or est là pour ça. Cliquez ici pour y laisser un commentaire et une trace de votre passage.
Voir toutes les précédentes mises-à-jour :

D’hier à aujourd’hui : retour dans mon passé.

Jack Nicholson, Shining, Stanley KubrickCe soir, j’ai bien besoin de m’occuper l’esprit. Et ça tombe bien, il y a quelques jours, j’ai demandé à la fée qui tient ce blog de bien vouloir me renvoyer dans le passé, comme on l’avait fait pour elle dans cet article. Et elle m’a rendu mes quinze ans, le temps d’un tag surnommé d’hier et d’aujourd’hui. Je vais donc me replonger en 2006 et répondre à quelques petites “questions” qui vous permettront d’en apprendre un peu plus sur moi (ceci dit, je m’excuse par avance parce que s’il est bien une chose que je fais mal, c’est bien parler de moi).

PS: Le Jack Nicholson, à côté ? C’est pour aller avec mon humeur du soir.

C’est parti ! En 2006 :

– Ce que je conduis : Et bien, rien parce qu’en 2006, j’ai quinze ans. Je passe du collège au lycée alors je ne suis pas encore en âge d’avoir une voiture, vous vous doutez bien.

– Où je vis : Chez mes parents, dans un village paumé du Nord. Je suis fille unique et je m’ennuie prodigieusement parce que je n’ai pas le moindre ami dans le secteur (il faut dire que contrairement à tous les enfants du village, je vais à l’école dans la ville d’à côté parce que ce sont mes grands-parents qui me gardent à l’époque et depuis toute petite). En fait, mon univers, c’est internet. Je suis une belle nolife.

– Où je travaille : En 2006, je quitte la 3e pour entrer en 2nde. Pas facile parce que j’ai enfin réussi à m’intégrer un minimum dans ma classe de collège, ce qui est une première pour moi. Avant ça, j’étais constamment harcelée par mes camarades et le problème ne s’était réglé qu’à la fin de ma 4e quand un ami (mon chéri, aujourd’hui, d’ailleurs, c’est là qu’on voit que nous deux, ça date quand même) m’avait enfin décidée à cracher le morceau. Le harcèlement durait depuis la primaire, autant vous dire que j’ai subi ! (j’encourage d’ailleurs vivement les élèves qui vivraient un cauchemar semblable à ne surtout pas suivre mon exemple et à parler le plus tôt possible du moindre problème de ce genre. Je suis bien placée pour savoir, aujourd’hui, à quel point cela peut nous gâcher la vie, encore des années plus tard !).
Je perds mon grand-père peu avant le passage du brevet. Je n’entame donc pas le lycée sous mon meilleur jour et j’avoue que je suis bien décidée, avant même la rentrée, à n’adresser la parole à personne. Je ne suis pas d’humeur à parler à qui que ce soit parce que je ne me sens pas capable du moindre effort de sociabilité (d’autant que ça n’est déjà vraiment pas mon fort en temps normal)… Finalement, je suis surprise de me faire des amis assez naturellement, pour la toute première fois de ma vie. Des amis avec lesquels j’entretiens encore des contacts aujourd’hui, d’ailleurs. Je me surprends même à être assez sûre de moi, les premiers temps, car ce changement d’univers me plaît. Au premier trimestre, je surprends tous mes professeurs trop sûrs de leurs statistiques : je viens d’une ZEP et je finis sans problème 1ère de ma classe de pseudo-surdoués. Ca ne dure malheureusement pas parce que ma vie privée ne suit pas. Comme j’accumule les nuits blanches, je finis l’année sur les rotules, avec des notes bien moins bonnes que celles avec lesquelles j’avais commencé et celles que j’aurais pu avoir. Mais bon, c’est comme ça ! A force, je me suis fait une raison.

– Qui est dans mon coeur :  Je rencontre au cours de l’année, sur internet, celui qui deviendra mon copain durant quatre ans. Mais mon coeur, lui, est toujours ailleurs, aux côtés d’un autre, que je pense avoir perdu pour de bon (boarf, j’ai le défaut d’être tenace et un peu trop romantique, faut croire). C’est triste mais, ne voulant absolument pas être seule, je me contente de cet amour qui n’en est pas un et qui se terminera très mal, quatre ans plus tard. A moins que…

Mon groupe favori : Indochine, déjà ! Je les vois en concert pour la première fois cette année là, en décembre, à Bercy. J’y retrouve celui qui hante mon cœur de fleur bleue indécrottable et malgré la tristesse que je ressens de ne pas pouvoir être à ses côtés comme je le souhaiterais, je profite du concert à fond parce qu’il est prêt de moi et que c’est déjà magique. En rentrant, après ce concert, je pleurs toutes les larmes de mon corps, accumulée depuis trop longtemps. Le lendemain, je suis malade à crever et je m’écrouler dans les couloirs du lycée, pitoyable. Mais ce concert… Je me souviens encore de sa force et, ça, c’est une excellent souvenir.

– Mon Hobby : J’écris beaucoup, je dessine, je peins. Mais à mon arrivée au lycée, je n’ai pas le courage de m’inscrire en Arts Plastiques… D’autant que j’ai perdu mon grand-père et que c’est à ses côtés que j’ai appris à créer. Je choisis l’option Japonais et je le regrette amèrement toute l’année ! Finalement, je m’arrange pour avoir de mauvaises notes et je parviens à changer d’option pour l’année suivante. Heureusement, étant donné mon parcours actuel ! Aucun regret, donc, au contraire.
A côté de ça, comme je passe le plus clair de mon temps sur internet depuis déjà plusieurs années, je continue à squatter pas mal de forums de jeu de rôle et de MMORPG. Entrer dans la peau de différents personnages me fait oublier un quotidien pas très rose. C’est une véritable thérapie. A l’époque, je crois que je passe beaucoup de temps sur Ragnarok, notamment o/.

Bref, voilà pour 2006. Une année pas très joyeuse de ma vie, il faut bien l’avouer. Une des pires, sans doute, à bien y réfléchir. Je crois que j’ai accumulé pas mal de trucs moches, à cette période-là. Mais récapituler tout ça me montre que je posais finalement déjà les bases de ma vie actuelle. C’est très étrange à remarquer et je ne m’y attendais pas vraiment. Ce tag est plutôt constructif, en fait ! :D
La preuve, maintenant, en revenant à aujourd’hui :

– Ce que je conduis : Je ne conduis toujours rien ! Je n’ai toujours pas passé le permis. Je me désintéresse totalement de ce bout de papier et, de toute façon, je n’ai pas les moyens d’avoir une voiture. Du coup, c’est tram, train, métro, bus… Peu importe.

– Où je vis : Je n’ai de toute façon pas besoin de voiture parce que je vis maintenant en ville ! J’ai à proximité de chez moi tout ce qu’il me faut pour aller où bon me semble. Et, de toute façon, je suis toujours une nolife alors je ne bouge pas beaucoup o:

– Où je travaille : Ici ! Sur mon Studinano adoré, mon site, mon bébé numérique et tous les travaux qu’il contient. Et je n’aurais pourtant pas parié là-dessus en 2006 ! (de toute façon, je n’aurais parié sur rien, en 2006). J’ai bien fait, en ce temps-là, de changer d’option au lycée : je suis maintenant en deuxième année de Master Recherche en Arts Plastiques et même si je suis toujours aussi stressée, au moins je m’épanouis dans ce que je fais. J’adore la recherche ! J’écris, je réfléchis, j’argumente, je démontre et je crée à partir de tout ça. Bref, c’est tout ce qu’il me fallait ! (bon, okay, tout n’est pas si rose, mais quand je compare avec 2006, je me dis que je m’en sors plutôt très bien o/).

– Qui est dans mon coeur :  Devinez quoi ? Le fameux garçon que je pensais avoir perdu, en 2006, est désormais celui avec lequel je vis depuis déjà un an. Nous avons un chez nous, un chaton adorable (dont je vous parle un peu plus longuement à la fin de cet article) et une machine à dosettes (détail important !). Autant vous dire que, de ce point de vue, je suis la fille la plus heureuse du monde. Et, ça non plus, je ne l’aurais VRAIMENT pas parié en 2006, bien au contraire !
J’en profite d’ailleurs pour remercier mon ex, celui rencontré en 2006, et qui m’a plaquée lâchement du jour au lendemain, après 4 ans de relation : c’est peut-être un peu grâce à toi que je suis avec celui que j’aime vraiment, aujourd’hui :)

Mon groupe favori : Indochine, encore ! Depuis 2006, je les ai revu plusieurs fois en concert et je n’ai jamais regretté. Quand je vais mal, je les écoute. Quand je dois me motiver à aller en cours, je les écoute. Quand je devais me manger 6h de transport aller/retour pour aller à la fac, durant ma licence, je les écoutais aussi. Bref, c’est Indo ma vie, ça on le sait ! ;)

– Mon Hobby : Et bien, de ce point de vue là, ça n’a pas beaucoup changé. Je dessine et je peins beaucoup plus sérieusement. J’écris aussi beaucoup plus sérieusement, études oblige. Et puis, je joue avec mon chaton, je sors boire des verres avec mon amoureux, je surfe toujours autant sur le web, et je trouve ça bien.

Je conclurai cet article (je pensais qu’il serait bien plus larmoyant que ça et que je trouve finalement assez optimiste, ce qui est plutôt étrange venant de moi o/) avec une photo prise cette semaine avec ma boule de poils, mon chaton nommé Yoshi. Il est arrivé chez nous il y a un mois à peine. Il avait été abandonné dans un égout et c’est finalement une association, près de chez nous, qui l’a recueilli avant nous. Nous l’avons appelé Yoshi, comme le personnage de jeu vidéo (bah, on est des geeks ou on ne l’est pas) mais aussi et surtout parce que nous avons trouvé que cela signifiait “chance”. Et de la chance, lui comme nous en avons bien besoin. Je crois que, finalement, nous nous sommes très bien trouvés, tous les trois et nous formons une drôle de petite famille qui me plaît beaucoup et m’apporte beaucoup de joie :)

D’ailleurs, ça tombe bien, c’est Caturday ! :D

Mon chat et moi
Yoshi, mon chaton, et moi (sous mon meilleur profil, n’est-ce pas ?).

Si vous souhaitez être tagué à votre tour, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ;)