Archives par mot-clé : boutique

Nounours des Gobelins : invasion d’ours en peluche à Paris !?

Nos villes, nos magasins et peut-être déjà nos maisons se parent peu à peu des premières décorations de Noël : pas de doute, le mois de décembre approche. Mais en attendant, la grisaille est là, il fait froid, nous sommes tous un peu fatigués et bougons. J’ai donc décidé de vous parler d’une initiative qui devrait vous donner le sourire, aujourd’hui : les Nounours des Gobelins. Car on en a bien besoin !

Nounours des Gobelins : des Nounours géants et trop mignons ont envahi le quartier des Gobelins, non loin de la Place d'Italie, à Paris.
Nounours des Gobelins : des Nounours géants et trop mignons ont envahi le quartier des Gobelins, non loin de la Place d’Italie, à Paris.

Des Nounours géants dans Paris !?

Ils mesurent 1m40, pèsent environ 5kg, couleur vanille et ont des bouilles qui ne pourront vous empêcher de vous extasier en mode : “Ils sont crôôôôô mignons !” Ce sont les Nounours des Gobelins.
On les surnomme ainsi parce qu’ils ont envahi le quartier des Gobelins (XIIIème arrondissement) à Paris, depuis fin octobre. On les trouve tantôt en terrasse d’un restaurant, dans un café, tantôt dans le métro, ou encore à la pharmacie, chez le caviste, le fleuriste ou le coiffeur du quartier. Les mises-en-scènes sont nombreuses et changent régulièrement. L’autre jour, ce sont même jusqu’à 37 ours qui apparaissent aux fenêtres de l’Hôtel des Gobelins !

Mais qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? POURQUOI ???

D’où viennent les Nounours des Gobelins ?

“Qui est à l’origine de cette moelleuse invasion ? « La confrérie des francs-oursons », ironise un barman de la rue interrogé par BFMTV.”

Source : Ouest-France – “Paris. Des nounours géants envahissent le quartier des Gobelins”

Ce serait marrant mais, évidemment… non. Apparemment, c’est le libraire du 25 avenue des Gobelins qui est à l’origine de l’apparition de ces adorables nounours, un peu partout dans le quartier. Il semble qu’il ait acheté les peluches (une cinquantaine !) et les prête aux commerçants ou aux habitants, à la demande. Les Nounours vont donc parfois chez les riverains et pas seulement dans les boutiques du quartier.

Le but ? Apporter de la bonne humeur aux gens, semble-t-il. En effet, dans Le Parisien (Source), des commerçants voisins expliquent qu’il ne s’agit pas d’une opération commerciale mais bel et bien d’une idée marrante, mignonne, pour rapprocher les gens. Pour Ouest-France, “ils n’ont rien d’autre à vendre que leur propre présence, aucun autre but que de faire sourire, retomber en enfance.” (Source)

“Certains n’ont pas saisi… A la sandwicherie bagel, la serveuse à l’accent anglo-saxon croit savoir que « c’est la mairie qui a mis ça en place pour les enfants ». Au café de la Manufacture où deux ours sont attablés en permanence, Karim, un client, croyait que « c’était pour le réchauffement climatique » tandis que Dan, son voisin, pensait « que c’était une déco de Noël ». Jérôme, le patron, est lui très clair : « C’est un délire et c’est que du bonheur », dans lequel se sont engouffrés des policiers… « Y a des flics qui sont venus en chercher deux pour les ramener au commissariat. Ils les ont baptisés Starsky et Hutch ».”

Source : Le Parisien – “Paris : l’incroyable buzz des nounours géants des Gobelins”

Galerie des Nounours

Qu’est-ce que la Mairie pense des Nounours ?

Il semble que même la maire de Paris, Anne Hidalgo, a apprécié l’initiative comme en témoigne ce tweet plein d’émoticônes nounours et de cœurs :

Il faut dire que, bon, les initiatives citoyennes ont le mérite d’être gratuites pour la Mairie qui peine parfois à rendre la Capitale plus agréable à vivre pour tous. Les raisons sont nombreuses (manque de moyens, lois, lenteurs administratives, divergences politiques…).

On peut toutefois se demander si c’est toujours à la Mairie d’une ville ou à ses institutions politiques en général, de prendre ce genre d’initiative. Celle-ci a un coût, certes (il a fallu acheter une cinquantaine de peluches géantes, ce n’est pas rien) mais quel parti les habitants du quartier, et surtout ses commerçants, tirent-ils de cette idée ? Il semble en tout cas que les ours attirent les curieux. Ce sont autant de potentiels clients à la clef. Ils rendent également les gens plus joyeux, ce qui est aussi une bonne chose pour le commerce : les gens sont plus enclins à se rendre dans les boutiques mais aussi à acheter chez elles.

Enfin, les réseaux sociaux font le reste ! Les gens partagent en grand nombre des photos des Nounours sur la toile. La page Facebook qui leur est dédiée compte, à l’heure où j’écris ces lignes, 6307 “J’aime” et 6439 abonnés. Leur compte Instagram, quant à lui, a déjà attiré 1369 fans (liens à la fin de cet article).

En fait, c’est une idée plutôt politique au sens premier du terme : en effet, les citoyens prennent ici part à la vie de la cité (“polis”).

Des nounours plutôt cools ?

Pour conclure, je trouve tout ça amusant, ludique et clairement bon enfant. Bref, j’aime beaucoup cette initiative. En fait, je crois que je l’aimerais bien même si elle était commerciale (et elle l’est, in fine, même si ce n’est pas l’objectif premier de l’instigateur).  Certains la trouveront peut-être futile, infantile, voire ridicule. Personnellement, je trouve qu’elle dynamise le quartier, fait sourire les gens, apporte un peu de bonne humeur et de fantaisie au quotidien. Elle recrée des liens entre les personnes (les habitants, les commerçants, les passants, les curieux…) et ce n’est pas si courant !

La seule question que je me pose c’est : personne n’abîme les peluches ? Personne n’essaye de les voler ? Si c’est le cas, c’est très bien et je souhaite de tout cœur que cela dure !

Et puis, ces nounours me rappellent celui que j’ai dessiné il y a quelques mois (et qu’il faudrait que je me décide à mettre en couleur, un jour) :

Vous ne trouvez pas qu’il y a un air de famille ?

En plus, grâce à cette initiative, c’est la deuxième fois sur ce blog que nous parlons d’art dans le XIIIème arrondissement de Paris. Un quartier à visiter, donc, vous ne croyez pas ?

Et vous, que pensez-vous des Nounours des Gobelins ? Bonne idée ou mauvaise idée ? N’hésitez pas à me dire si, étant à Paris, vous les avez vus en vrai ! Ou à partager d’autres initiatives citoyennes de ce style, qui égaye votre ville ou votre quartier. D’ailleurs, ne devrait-on pas faire ça plus souvent ?

[wysija_form id=”2″]

Sources :

Page Facebook – Les Nounours des Gobelins
Compte Instagram – Les Nounours des Gobelins
Le Parisien – “Paris : l’incroyable buzz des nounours géants des Gobelins”
Paris Zigzag – “Pourquoi voit-on des nounours géants partout dans le 13e ?!”
Ouest-France – “Paris. Des nounours géants envahissent le quartier des Gobelins”
Paristoric – Le Quartier des Gobelins

Bienvenue sur Studinano !

Toute l’année, pensez aux boutiques Studinano !
Vous y trouverez des vêtements, des bijoux, des accessoires et des créations originales pour faire plaisir aux grands, aux petits, à toute la famille et pour toutes les occasions !

Boutique EtsyBoutique RedbubbleBoutique Spreadshirt


Citation :

"Je l’ai découvert [Francis Bacon] quand je me suis mis à étudier de près les artistes qui ne se contentent pas de colorier leur toile, mais qui tentent d’y fixer ce qu’ils ressentent." Takashi Murakami


Dernières nouveautés et mises à jour :

Les façades en briques rouges de la Cité des Electriciens à Bruay-la-Buissière (62).24/04/2020
Nouvel article en ligne : Voici la deuxième partie de notre voyage dans nos maisons ! Nous allons continuer notre petit voyage dans le temps pour nous rapprocher petit à petit de notre actualité. Cette fois, je vous emmène donc plutôt à la découverte des maisons du XVIIIème et XIXème siècle, jusqu’au début du XXème siècle. Nous allons visiter des logements bourgeois, voir comment ont évolué les demeures de paysans et nous arrêter sur l’apparition des lieux de vie d’ouvriers, pensés pour répondre à l’industrialisation galopante. Bon voyage confiné !


David Teniers le Jeune, Cuisine, Huile sur cuivre, 77,8 x 75 cm, 1644, Mauritshuis, Pays-Bas.

10/04/2020
Nouvel article en ligne : Comme nous sommes actuellement confinés chez nous à cause du Coronavirus-Covid19, j’ai pensé qu’un article sur notre foyer, notre maison, notre chez nous, s’imposait. Voici la première partie d’une petite histoire de notre lieu de confinement (notre foyer, oui, si vous préférez) à travers les âges.
Bon courage à tous et à toutes ! Tenez bon ! Et, surtout, merci aux soignants qui essayent de nous libérer de tout ça avec trois fois trop peu de moyens au moins !


 

Voir cette publication sur Instagram

 

Je pense que je vais pouvoir dire que ce dessin est terminé 😊 Voici ma #Coronamaison à moi ! 🏵️🌺🌹🌼🌷🌸 Peut-être que j’y ajouterai des détails à l’occasion… . I think I can say that this drawing is finished 😊 Here is my #Coronahouse ! 🏵️🌺🌹🌼🌷🌸 Maybe I will add some details to it another time… . . . 🌸 My artworks are available in my Spreadshirt and Redbubble stores ! Links here: https://linktr.ee/studinanoshou (and in my bio) . ↪️ If you appreciate my work, you can help me on uTip : https://utip.io/studinano (Link in my bio) Look at a pub = A small tip for me. 💕 . . . #art #artwork #drawing #dessin #WorkInProgress #croquis #sketch #sketching #draw #moon #lune #nuit #OC #books #OriginalCharacter #cat #night #decoration #flowers #fleurs #quotation #plush #citation #plushies #peluches #quote #illustration #OscarWilde

Une publication partagée par 🏮 Studinano 🖌️ (@studinanoshou) le


 

Voir cette publication sur Instagram

 

🖼️ Voici un des projets sur lesquels je travaille en ce moment : un logo pour Les Arts dans les Remparts, événement artistique et culturel qui se déroule à Valenciennes en juillet. ☀️ Pour l’instant, je fais des essais, des tests et nous discutons pour trouver le logo qui plaira au plus grand nombre ! 🖌️ Voici quelques unes de ces tentatives. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! 🙏 . 🖼️ Here’s one of the projects I’m currently working on : a logo for Les Arts dans les Remparts, an artistic and cultural event taking place in Valenciennes in July. ☀️ For now, I’m doing tests and we are talking to find the logo that will appeal to most people ! 🖌️ Here are some of these tests. Don’t hesitate to tell me what you think about it ! 🙏 . . . 🌸 My artworks are available in my Spreadshirt and Redbubble stores ! Links here: https://linktr.ee/studinanoshou (and in my bio) . ↪️ If you appreciate my work, you can help me on uTip : https://utip.io/studinano (Link in my bio) Look at a pub = A small tip for me. 💕 . . . #art #dessin #drawing #sketching #sketch #croquis #cygne #WorkInProgress #inProgress #wip #swan #Valenciennes #valdescygnes #nature #blason #logo #design #Vauban #rococo #rocaille #cadre #frame #baroque #白鳥 #history #animal #artwork #graphisme #illustration #illu

Une publication partagée par 🏮 Studinano 🖌️ (@studinanoshou) le


Katayama Bokuyo, Mori (Forêt), Encre sur soie, 1928, 189,23 x 237,49 cm, Minneapolis Institute of Art (Etats-Unis).

03/03/2020
Nouvel article en ligne : Je ne l’avais pas fait depuis un bon moment mais j’ai enfin trouver une bonne excuse pour vous ramener au Japon. Cette fois, je vous emmène à la découverte d’une magnifique œuvre de Katayama Bokuyo, sur les traces d’une étrange belette au cœur d’une mystérieuse forêt. Ce sera l’occasion de parler Yokai et croyances nippones !


Pieter Bruegel l'Ancien, L'Adoration des Mages dans un paysage de neige (ou dans un paysage d'hiver), Huile sur bois, 35 x 55 cm, 1563, Am Römerholz, Suisse.

24/12/19
Nouvel article en ligne : Comme chaque année, Studinano est là pour accompagner vos fêtes de fin d’année avec une touche d’art, de culture et d’histoire. Cette année, je vous emmène sur les traces d’un des plus grands artistes de l’hiver : Pieter Bruegel l’Ancien et, en particulier, sa peinture intitulée l’Adoration des Mages dans un paysage de neige. Joyeux Noël et joyeuses Fêtes à tous ! Bonne lecture !


🎄🎉 Du 9 au 11 décembre, -15% dans toute ma boutique Spreadshirt ! Idéal pour préparer Noël ! 🎄🎁🎅 C'est par ici : www.studinano.com/spreadshirt/
🎄🎉 Du 9 au 11 décembre, -15% dans toute ma boutique Spreadshirt ! Idéal pour préparer Noël ! 🎄🎁🎅
C’est par ici : www.studinano.com/spreadshirt/

Egon Schiele, Autoportrait debout avec un gilet au motif paon, Huile sur toile, 1911, Collection Ernest Ploil, Vienne.


18/05/2019
Nouvel article en ligne : Aujourd’hui, pour faire plaisir à mon n’amoureux dont c’est un des artistes préférés, je vous emmène à la découverte de l’artiste autrichien Egon Schiele. Peintre de la petite mort, il fut l’un des amis de Gustav Klimt. Il croisa aussi Paul Klee et bien d’autres. Nous verrons aussi comme son histoire est étrangement liée à celle d’Adolf Hitler et comme sa vie fut aussi courte que tragique.


Nouveau dans la boutique Spreadshirt de Studinano : Un singe en hiver pour vous tenir au chaud même sous la neige. ❄️🐒 https://www.studinano.com/spreadshirt/ T-shirts, pulls, sweats, accessoires divers :)
Nouveau dans la boutique Spreadshirt de Studinano : Un singe en hiver pour vous tenir au chaud même sous la neige. ❄️🐒
https://www.studinano.com/spreadshirt/
T-shirts, pulls, sweats, accessoires divers :)

Si votre visite a été agréable ou, au contraire, si vous avez rencontré des problèmes sur le site, n’hésitez pas à me le faire savoir. Le Livre d’Or est là pour ça. Cliquez ici pour y laisser un commentaire et une trace de votre passage.
Voir toutes les précédentes mises-à-jour :