Loryn Brantz - Aurore de La Belle au Bois Dormant (Disney)

Princesses et anoréxie ?

"Disney princesses go fashion" par http://sashiiko-anti.deviantart.com
« Disney princesses go fashion » par http://sashiiko-anti.deviantart.com

Voici une réinterprétation plutôt intéressante de différentes princesses de l’univers Disney réalisée par l’artiste Sashii-kami de DeviantArt (http://sashiiko-anti.deviantart.com).

Plongées dans le monde de la mode d’aujourd’hui, tout en conservant leur look originel, les princesses deviennent d’étranges pantins ultra-fins, des mannequins, dirions-nous plus facilement qui, à mon sens, en disent long sur les princesses que l’on montrera demain à nos petites filles.

Déjà les princesses Disney originelles étaient bourrées de stéréotypes : belles, gentilles, douces… juste assez intrépides pour partir à la recherche de leur Prince Charmant mais n’allons pas beaucoup plus loin. Dès les débuts du studio Disney, les princesses n’étaient déjà pas très épaisses : si Blanche Neige avait encore une silhouette à peu près humaine en 1937, la Belle au Bois Dormant est déjà beaucoup plus maigre en 1959… C’est surtout sa taille extrêmement fine qui choque. Et les nouvelles princesses (Merida du dessin animé Rebelle ou Elsa de la Reine des Neiges, par exemple) suivent clairement le même modèle.

Comparaison entre la silhouette de Blanche Neige (1937) et celle de La Belle au Bois Dormant (1959) par les studios Disney.
Comparaison entre la silhouette de Blanche Neige (1937) et celle de La Belle au Bois Dormant (1959) par les studios Disney.

La graphiste américaine Loryn Brantz s’est notamment « amusée » à redessiner la silhouette des véritables princesses Disney. Et, d’après elle, « la morphologie des princesses est nettement moins extrême, et pourtant elles sont tout aussi belles et magiques ».
La preuve en images :

Loryn Brantz - Ariel de La Petite Sirène (Disney)
Loryn Brantz – Ariel de La Petite Sirène (Disney)
Loryn Brantz - Belle de La Belle et la Bête (Disney)
Loryn Brantz – Belle de La Belle et la Bête (Disney)
Loryn Brantz - Aurore de La Belle au Bois Dormant (Disney)
Loryn Brantz – Aurore de La Belle au Bois Dormant (Disney)
Loryn Brantz - Pocahontas (Disney)
Loryn Brantz – Pocahontas (Disney)
Loryn Brantz - Jasmine de Aladdin (Disney)
Loryn Brantz – Jasmine de Aladdin (Disney)
Loryn Brantz - Elsa de La Reine des Neiges (Disney)
Loryn Brantz – Elsa de La Reine des Neiges (Disney)

Les poupées Barbie et les poupées aux looks (prétendument) gothiques Monster High suivent depuis un petit moment la pente dangereuse qui fait de la maigreur extrême un critère de beauté plus fort que tous les autres. Disons que les Barbie avaient au moins l’avantage d’avoir encore quelques formes… Aujourd’hui, le moindre atour féminin semble être supprimé au profit d’une silhouette filiforme, à la limite de l’androgénie.

Exemples de poupées Monster High.
Exemples de poupées Monster High.

Étrange évolution des poupées ; étrange évolution de la mode qui, il y a encore un siècle, faisait de la femme rondelette, voire clairement obèse, une référence absolue en matière de beauté fatale.
L’être humain et sa vision de la beauté est décidément bien extrémiste.

Studinano

Créatrice et administratrice de Studinano.
Artiste plasticienne. Professeur d'Arts Plastiques.
Diplômée d'un Master de Recherche en Arts Plastiques.

Et si vous laissiez un commentaire pour faire vivre ce site ? ;)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.